Développement durable — 3 juin 2011 at 15:54

Lancement de Montréal Cycle Chic

par

Crédit photo: Amsterdamized, CC BY-NC-ND 2.0, http://bit.ly/1gmAMD3

Montréal s’inscrit dans la tendance mondiale du Cycle Chic et a maintenant son blogue Montréal Cycle Chic, où on y verra le cyclisme urbain sous tous plusieurs angles.

De la photo sur le vélo

L’idée derrière le Cycle Chic est plutôt simple : montrer, à travers la photographie, l’expérience cycliste urbaine, dans une ville donnée. « Le but, c’est de faire la promotion du cyclisme urbain, que ce soit une vitrine sur la culture cycliste montréalaise », explique Joëlle Sévigny, directrice générale de Vélo Québec Événements, qui parraine le projet.

Crédit photo: Blogging Denmark, http://bit.ly/17ZBztJ

L’idée est née en 2006 dans la tête du danois Mikael Colville-Andersen à Copenhague. Dans cette ville où plus de 36 % des déplacements se font à vélo (Montréal en est à 2 %), le succès fut immédiat : 36 villes des quatre coins du globe ont maintenant leur blogue Cycle Chic et M. Andersen est une des personnalités cyclistes les plus connues au monde. Et selon celui qu’on surnomme maintenant « le pape du vélo urbain », Montréal a tout ce qu’il faut pour prendre sa place dans la grande famille Cycle Chic : « Si une ville  en Amérique du Nord a besoin d’un blogue Cycle Chic, à part New-York, c’est bien Montréal ».

Un blogue citoyen

Les premiers clichés qu’on peut voir sur Montréal Cycle Chic ont été pris dans le cadre d’un safari photo de 24 heures avec les sept photoblogueurs qui prendront régulièrement des clichés pour le blogue et M. Andersen. « Je suis allé faire un tour de Montréal, pour voir la ville. C’était vraiment bien, j’y ai pris plusieurs photos. Je vais d’ailleurs en prendre d’autre avant de partir. »

Les photos qu’on peut voir mettent en scène des cyclistes en action, dans plusieurs situations. « Le vélo peut être perçu comme un jouet d’enfant, un outil d’entraînement ou de loisir, ce qui est très bien, mais c’est aussi un mode de transport urbain fantastique. », explique Mme Sévigny, qui souhaite qu’un jour tous les cyclistes de la ville puissent contribuer au blogue.

Vous pouvez visiter le blogue Montréal Cycle Chic ici.

 

À lire aussi

Sur le même thème

Laisser un commentaire


Get Widget